Système H.S.

L'antre de Morphée

L'antre de Morphée
Dante's Inferno
par Morphée à Montigny-lès-Metz, le 18 Janvier 2012 à 17:07:17

Développé par Visceral Games et sur le thème de La Divine Comédie, ce beat'em all vous fait parcourir les enfers armé d'une faux impie et d'une croix bénite pour secourir l'âme de béatrice, votre femme.
Classique mais efficace ...

La divine comédie, les neuf cercles de l'enfer, ça vous dit quelque chose ? Il s'agit d'un poème écrit par Dante Alighieri en 13211. Dans ce poème, l'auteur d'écrit son voyage onirique en enfer puis au purgatoire et finalement au paradis. Dante Alighieri à pose ainsi la vision moderne de l'enfer toujours considérée comme un concept païen par l'église chrétienne. Bon, je vous rassure, il n'est pas nécessaire de lire les cent chants (oui se sont des cantiques) pour faire le jeu. La Divine Comédie sert ici de background, encore heureux! Cela n'empêche pas le jeu d'être un apport culturel. Par exemple, lorsque vous traversez la porte de l'enfer, celle-ci fut modélisée en s'inspirant de l'une des quatre sculptures de Rodin représentant cette même porte. Et les références du genre ne manquent pas.

Dans ce jeu, vous incarnez Dante, un templier en croisade sur les terres saintes. Vous mourrez d'un coup de couteau dans le dos et vous rencontrez la mort sous les traits de la grande faucheuse (Brad Pitt n'était pas libre2). Suite à un combat assez esthétique, vous repartez chez vous, en Italie, avec la faux de la mort sous le bras. Malheureusement, votre père et votre femme ont été tué par un brigand qui passé par là et le diable en personne est venu chercher l'âme de Béatrice. Votre dame a effectivement perdue son âme lors d'un pari avec Lucifer sur votre fidélité (elle est passé de béa à triste3 ^^). Bien sûr, vous allez descendre en enfer, foutre le bordel, absoudre quelques âmes, faire sa fête à Lulu et sauver la belle. Niveau scénario on a vu mieux, mais bon, c'est un beat'em all.

On appréciera les graphismes et l'ambiance de chacun des neuf cercles. Les développeurs ont apportés un soin particulier à ce que chaque cercles est une identité propre et toujours en relation avec le pécher concerné. Ainsi des rivières d'or coulent dans le cercle de l'avarice, des bouches géantes décorent le cercle de la gourmandise et les murs du cercle de la luxure ont une forme que les hommes approuverons grandement (d'ailleurs, j'ai depuis refait la déco de ma chambre sur le même thème). Presque chaque cercles vous fera combattre un boss à la fois originale et plaisant à combattre. Mais malheureusement, les ennemis communs ne sont pas aussi diversifiés et ont souvent les même skins à une ou deux couleurs prés. J'en ai compté quinze dont au moins six ne sont que des rééditions des premiers.

Pratiquement chaque ennemi combattu peu-être "puni" ou "absolu" en guise de finish. Se qui débloquera de nouvelles parties de l'un des deux arbres de compétences. À savoir les compétences impies qui améliore votre faux et les compétences sacrées qui améliore votre croix. Cette partie lassante, répétitive et quasi obligatoire qui consiste à une petite QTE à chaque mise à mort d'un ennemi tue violemment le dynamisme du gameplay qui est pourtant très proche de celui de God of War. Au-delà ça, la croix s'avère être une arme beaucoup trop puissante puisqu'elle inflige de lourd dégâts sans vous exposer au ennemi et à leur courte porté d'action.

Le plus éffrayant dans ce jeu reste Virgil, philosophe, poète et optionnellement, votre guide touristique. C'est un personnage statique, planté ici et là durant l'aventure et qui vous donne quelques informations sur les lieux que vous traversez. En soi il n'est pas méchant mais chaque fois qu'il dit « Ici résident les âmes damnés de ceux qui ont ... », on ne peut s'empêcher se dire « C'est ici que je vais finir » . Personnellement, je terminerais sûrement dans le septième cercle, troisième giron pour être plus précis et vous ?

Note : 16/20

Image jointe


1 écrit en 1321 : Merci wikipédia pour cette précision. http://fr.wikipedia.org/wiki/Divine_Com%C3%A9die.
2 Brad Pitt : Voir le film « Rencontre avec Joe Black ».
3 de béa à triste : Désolé pour cette affligeante calembour.

jeux vidéo

TweetThis
^ Revenir en haut de la page ^
Citation de JdR :
« On peut pas faire 10 000 bornes à cheval en 2 jours! - Ça dépend, le cheval peut-être un borg muni de la trans-distorsion! ;p »
L'antre de Morphée © 2011 - 2022.
Tous droits respectivement réservés. Si vous n'êtes pas légalement majeur, sachez que certains propos issus de la culture vidéo-ludique ou de certains jeux de rôles peuvent être choquants dans tous les sens du terme. L'auteur de ce site ne saurait être tenu responsable de tous problèmes qui en découlerais.
Site conçu par Morphée.